Une architecture aux tactiques silencieuses. Suivre le réengagement politique de la discipline sur le terrain de la pratique architecturale

Pauline Lefebvre - Chargée de Recherche FNRS

Ce projet de recherche ambitionne d’observer, sur le terrain, les stratégies de conception employées par les architectes, en tant qu’elles renvoient à des modalités d’engagement politique et de responsabilité morale. Partant du constat d’un récent “réengagement politique de la discipline” ou d’une intégration du geste critique à la pratique même de l’architecture, je fais l’hypothèse que ces modalités ont été largement resituées dans les outils de conception et leur mobilisation par les concepteurs. On assisterait là à l’émergence d’une forme ‘pragmatiste’ d’engagement politique des architectes, pour autant que leur expertise est mobilisée pour considérer le large spectre des impacts de l’architecture, tant sociaux qu’économiques, environnementaux et esthétiques. Dans le cadre de cette recherche, je fais l’hypothèse concomitante que cette forme d’engagement, ne relevant pas d’un activisme ou d’une posture critique explicite, requiert une approche de la pratique architecturale par le terrain, à savoir le suivi des acteurs et des objets, la description minutieuse des gestes quotidiens, etc. Cette méthodologie, incidemment aussi qualifiée de ‘pragmatiste’, apparait la plus propice pour aborder ce phénomène, du fait qu’il repose largement sur des données tacites, se manifeste dans des manières de faire, et qu’il doit dès lors être étudié aussi au-delà des discours.


						
Wouter Van Acker

Wouter Van Acker is Associate Professor of Architectural History and Theory at the Université libre de Bruxelles (ULB). He is co-director of hortence, ULB’s research centre for architectural history, theory and criticism. His research focus is the history of epistemology and aesthetics in architecture in the twentieth century.